La Conférence du stage et puis l’Olympia et puis c’est tout. Je crois.

Dans la série « tiens, je revis, les petits oiseaux chantent et les papillons volettent », j’ai tenté, il y a peu, le Concours de la conférence du Stage.

La Conf, qu’est ce donc?

Tous les ans, le Barreau de Paris désigne ses rock-stars, les douze « Secrétaires de la Conférence », de jeunes avocats élus à l’issue d’un concours jugeant de l’aptitude oratoire et de la capacité de conviction des candidats. Durant un an, ces jeunes confrères remplissent un rôle de représentation, organisent des le Concours de la Conférence, la Conférence Berryer ainsi que la petite Conférence et prennent en charge la défense pénale: ils assurent diverses permanences pénales, et contribuent à la  défense d’urgence dont se charge le jeune Barreau dans son ensemble.

Le concours consiste en trois épreuves, les trois tours de la Conférence,. A titre d’exemple, ce soir, pour la 4ème séance du 1er tour, l’invité sera M. Jérôme Garcin. Et les sujets proposés aux candidats sont les suivants:

1- Faut-il tenir sa langue ?

2. La critique est-elle féroce ?

J’ai donc tenté ma chance, sur le sujet « faut il tout recommencer? », traité par l’affirmative. Je devais donc convaincre, que oui, il fallait tout recommencer.

Je ne sais pas si j’aurai l’honneur d’accéder au deuxième tour (résultat en juillet), mais, en tous cas, je me suis beaucoup amusée.

Je suis très fière d’avoir osé le faire. Et puis, soyons honnête, passer des heures à travailler un texte non juridique, travailler son style, chercher la tournure de phrase qui aura une chance de gagner l’attention du public, tenter d’être drôle, essayer des jeux de mots pourris, et entendre, à la fin, quelques rires, voir des regards surpris, avoir l’impression que ses mots portent, c’est un plaisir, et un vrai baume d’estime de soi. J’ai eu l’impression d’être le Mick Jagger de la 1ère chambre du TGI, pendant au moins 10 minutes.

It’s only rock’n roll and I like it!

En parlant de spectacle, et de presque rock star, la semaine dernière, je suis allée à l’Olympia, à la découverte de Pierre Lapointe, chanteur québécois. Je dis à la découverte car, effectivement, j’y suis allée sans savoir où je mettais les pieds et les oreilles, pour accompagner celui à qui j’avais offert les places. Et je dois dire que je ne l’ai pas regretté.

Vous voyez le cliché du chanteur français tel que le décrivent ceux qui n’aiment pas la chanson française? Le mec qui gratouille sa guitare, en chantant pas super bien, dans un spectacle minimaliste?

Ben vous oubliez.

Pierre Lapointe, c’est du spectacle, des textes, un mouvement de balancier entre l’humour et la tristesse, le rock et les ballades. C’est une très très belle voix, très bien exploitée. Des chansons qui ne sont pas loin de vous tirer des larmes, et puis, l’instant d’après, de l’énergie, de l’auto dérision, de l’ironie.

Ce qui m’a vraiment plu, dans ce que j’ai découvert, c’est l’aspect visuel du spectacle, le travail sur les clips que j’ai eu l’occasion d’apercevoir ensuite sur le net. J’ai eu le sentiment d’être face à un artiste complet, un chanteur et un musicien, certes, mais aussi un artiste visuel, et une vraie plume.

Bref, un vrai bon concert à l’Olympia.

Publicités

3 réflexions sur “La Conférence du stage et puis l’Olympia et puis c’est tout. Je crois.

  1. mes anciens patrons ont été secrétaires de la conférence. du coup, ça me parle ! ce qui est marrant, c’est qu’il y a 4 ans, avant de mettre un pied dans un cabinet d’avocats, tout ce jargon m’était complètement inconnu.
    en tout cas, bravo ! j’espère que tu accèderas au 2e (et 3e !) tours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s